Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

L'Odyssée de Pi

17 Août 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

L'Odyssée de Pi

Les dents la mer ! (OK elle était facile celle-là)

L'Odyssée de Pi

Pi Patel est un jeune homme de 17 ans qui a passé toute son enfance à Pondichéry en Inde. Issu d'une famille aisée, il vit au sein même d'un zoo dont son père est le propriétaire. Crise économique oblige, ses parents décident de tout quitter pour le Canada et embarquent à bord d'un cargo avec tous les animaux dans des cages en soute. Pris dans une violente tempête, le navire sombre et Pi se retrouve seul rescapé du naufrage à bord d'un canot de sauvetage en pleine mer. Enfin seul, pas vraiment puisqu'une hyène, un zèbre et le tigre du Bengale, prénommé Richard Parker, qui l'a toujours fasciné se sont retrouvés dans l'embarcation ! Avec l'océan à perte de vue, il va lui falloir redoubler d'efforts pour survivre et cohabiter avec ses compagnons de fortune...

Déclaré inadaptable au cinéma, le roman de Yann Martel a finalement atterri dans les mains de Ang Lee qui nous offre un véritable conte plein de poésie. La mise en place reste assez longue, car il faut attendre pas loin de 45 minutes pour que le naufrage attendu ait lieu et que l'odyssée commence, et l'enfance de Pi n'était pas forcément nécessaire pour la suite exceptée sa rencontre avec Richard Parker. A partir du naufrage, l'instinct de survie de Pi, remarquablement interprété par Suraj Sharma, devient le leitmotiv du film. On aimerait certainement pas être à sa place, on est en admiration devant tant de courage et de force mentale, et on remarque une véritable évolution dans le personnage. C'est aussi la partie du film qui bascule dans le côté fantastique avec des scènes magnifiques, pas toujours très explicites, mais remplies de couleurs flamboyantes et de décors improbables (notamment l'île des suricates). Après, il faut reconnaître que tenir en haleine le spectateur avec un ado dans une barque est difficile et on trouve forcément quelques baisses de rythmes passagères qui ne sont pas aidées par les scènes où l'écrivain pose ses questions, qui interrompent le récit de manière plus ou moins bien amenée. En réalité, toute la force émotionnelle du film réside dans sa fin qui remet alors en cause tout ce que l'on vient de voir. L'histoire qui nous a été contée révèle un visage différent et prend une toute autre tournure. Comme à l'écrivain à qui Pi demande "Quelle histoire avez-vous préféré ?", le réalisateur semble poser la question au spectateur lui laissant libre court de choisir sa fin, la plus rationnelle ou la plus poétique. Après tout, Pi n'est-il pas un nombre mathématique sans fin...

En résumé : Une aventure humaine hors du commun pour un film qui l'est tout autant. La qualité et la beauté des images prennent le dessus sur un rythme un peu faiblard par moment, mais on passe un agréable moment et la fin du film n'a pas fini de faire débat pour les moins terre-à-terre d'entre nous.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article