Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Tintin : Le Secret de la Licorne

18 Mars 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

tintin.jpgQu'il est chiant ce chien à toujours me remonter les bretelles !

Le jeune reporter Tintin a déjà contribué à résoudre de grandes énigmes  mais il ne se doutait pas que le simple fait d'acheter la maquette du bateau La Licorne à un brocanteur allait l'entrâiner dans une nouvelle aventure. Pourtant, à peine achetée, 2 hommes lui proposent de la racheter à n'importe quel prix, dont le redoutable Sakharine. Il refuse car il comprend que cette maquette renferme un secret bien gardé, mais il n'a pas le temps d'avancer dans ses recherches qu'il est enlevé. Il se réveille prisonnier sur un bateau avec son fidèle compagnon Milou qui ne l'a pas abandonné, et avec l'aide innatendue du vieux loup de mer, le Capitaine Haddock, ils vont tous les 3 se mettrent en quête du trésor tant convoité, caché depuis plusieurs siècles! A travers les continents, ils va leur falloir faire vite car Sakharine semble être un adversaire déterminé à utiliser tous les moyens pour mettre la main sur le trésor le premier...

Des années que Spielberg avait dit qu'il arriverait à transposer la célèbre BD à l'écran, mais il aura attendu que la technologie lui permette de le faire sans la dénaturer. Et ce que je peux dire en 1er lieu, c'est que techniquement l'utilisation de la Performance Capture est bluffante et adéquate à l'univers du petit reporter, même s'il est difficile de retrouver les traits de certains acteurs comme Daniel Craig. Cependant ce choix nous laisse une impression d'être dans un monde enfantin dans lequel j'ai eu du mal à rentrer. Du point de vue du scénario, on a plusieurs albums qui sont mélangés et si ça commence plutôt bien, on subit quand même d'un gros manque de rythme au milieu du film, et lorsque la machine se remet en marche, on a le sentiment de rester sur sa faim car pour le coup ça s'arrête trop vite. Il n'en reste pas moins que la nostalgie opère et qu'on retrouve avec plaisir la plupart des personnages emblématiques de la BD et qu'on s'amuse des expressions légendaires de Haddock. D'ailleurs à ce propos, c'est dommage que l'humour ne soit pas bien dosé ni exploité. En résumé, si la performance visuelle et technique est indéniable et que l'histoire originale est bien conservée, le film comblera beaucoup plus facilement les enfants que les adultes. 3 etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article