Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

The Reader : Un Amour Tabou

29 Décembre 2011 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

the-reader.jpg

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins... (air connu)

En Allemagne de l'Ouest au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Michael Berg, adolescent , va faire une rencontre qui, s'il l'ignore encore, va chambouler sa vie à jamais. il rencontre en effet Hanna, une femme de 35 ans avec qui il entretient rapidement une liaison secrète, charnelle et passionnée. Ils se voient comme cela pendant des mois, et un de leurs jeux consiste à ce que Michael lui fasse la lecture. Etant analphabète, c'est le seul moyen pour elle de découvrir L'Odyssée ou encore Huckleberry Finn et elle éprouve pour ces moments un réel plaisir. Pourtant elle décide de mettre un terme à leur relation et disparait brutalement. Huit années passent et Michael est un étudiant en droit studieux qui pour sa formation assiste aux procès des crimes de guerre nazis. Il ne s'attendait pas à retrouver Hanna sur le banc des accusés...

J'avais peu entendu parler de ce film excepté lors des Oscars puisque Kate Winslet avait été primée, et autant le dire tout de suite elle ne l'a pas volé tant son interprétation est juste et touchante. Stephen Daldry s'est donc emparé de l'adaptation du best seller éponyme en portant sur grand écran cette histoire d'amour improbable et même si la réalisation s'avère plutôt simpliste, les sauts dans le temps sont eux maitrisés et ne gênent pas la compréhension. Mon plus gros bémol sera pour le début qui n'aide pas à rentrer dans le film, car la liaison sulfureuse qu'ils entretiennent donne lieu à de (trop) nombreuses scènes érotiques lassantes à la longue. Par contre, une fois que l'on se retrouve confronté au procès tout comme le jeune Michael (excellent David Kross) c'est difficile de décrocher tant on est pris par l'histoire. Ce film aurait donc gagné en profondeur si le réel sujet de fond avait été abordé plus rapidement, mais en revanche on ne peut qu'apprécier du cinéma quand il est aussi bien interprété !

3.5 etoiles

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article