Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Secret Identity

21 Janvier 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #Pas terrible

s-identity.jpgBonjour, vous recherchez toujours un acteur vieillissant en manque de bons rôles ?

Paul Shepherdson est un ancien agent de la CIA qui a travaillé sur de nombreux dossiers, dont l'un est toujours resté non classé, car il n'a jamais pu arrêter le tueur à gages concerné. Lorsqu'il refait surface, il n'a d'autre choix que de reprendre du service pour prêter main forte au FBI et à son jeune agent Ben Geary (rien à voir avec les glaces !) qui ne se rend pas compte qu'il court un grand danger en poursuivant l'impitoyable "Cassius" qui égorge ses victimes aussi vite que l'éclair. De nombreuses zones d'ombres apparaissent dans le dossier, et alors qu'il se rapproche de plus en plus du tueur, Ben ne sait pas encore que sa vie et celle de sa famille pourrait basculer s'il n'est pas le plus rapide...

Hasard du calendrier, il a fallu que je tombe sur ce film en ce dimanche matin neigeux sur Canal+, et quand j'ai vu que Richard Gere était dans le rôle principal, je me suis dit qu'il allait peut-être me réconcilier avec sa filmographie qui tend vers le mauvais depuis longtemps. En fait, il n'en est rien même si ce film n'est pas aussi raté que le précédent dont j'ai parlé. La faute n'incombe pas une fois de plus aux acteurs, bien que l'on sent qu'il a passé l'âge de courir après un tueur insaisissable, et Topher Grace hérite sans doute d'un rôle plus travaillé où il est assez bon. Le problème majeur du film vient de son montage complètement stupide... Je m'explique: Comment peut-on appeler un film Secret Identity (ou The Double en VO) et nous révéler au bout de 20 minutes le nom de la personne à la double identité ? Forcément, niveau suspense, le film en prend un coup et on se demande comment ils vont nous tenir en haleine pendant encore une heure. Alors on comble avec des scènes d'actions, des éléments de l'enquête qui sont analysés et on garde un dernier rebondissement un peu foireux pour la fin, histoire de convaincre le téléspectateur qu'il n'a pas perdu 1h30 de sa vie pour rien.

En résumé, cette Identité pas si Secrète que ça aurait pu être un bon film s'il n'avait pas été construit de cette manière. Le réalisateur a complètement tué son film avec un montage à la Columbo qui ne fonctionne pas du tout. Même si le rythme reste soutenu et la partie enquête intéressante, il est aussitôt vu aussitôt oublié. Je comprends mieux qu'il ne soit jamais sorti sur les écrans français !2etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article