Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Mission Impossible : Du petit au grand écran

20 Octobre 2010 , Rédigé par fri91 Publié dans #Excellents - Cultes

Tom Cruise. United International Pictures (UIP)

Avec cette technique, même pas peur d'Hadopi !

Les agents d'une équipe spécialisée de la CIA sont envoyés à Prague dans le but de protéger une disquette qui contient toutes les veritables identités de ses agents. A leur tête, Ethan Hunt met au point un plan impeccable, mais il ignore qu'une 2ème équipe est envoyée sur les lieux car les autorités craignent la présence d'une taupe. Au final, la mission est un fiasco et les agents sont assassinés les uns après les autres, y compris le chef Jim Phelps. Alors que Ethan, seul rescapé, tente de se justifier auprès de la hiérarchie peu de temps après, il comprend que c'est lui que l'on prend pour la taupe en question, il est devenu l'homme à abattre. En fuite, il va réunir une nouvelle équipe de son côté afin de récupérer la disquette et dévoiler au grand jour le complot dont il fait les frais pour prouver son innocence...

Ce 1er volet de la saga qui en comptera bientôt un 4ème, est pour moi le meilleur. Brian de Palma a pris le parti de bousculer entièrement la mécanique de la série de base. Si les gadgets hi-tech et les fameuses transformations physiques sont là, il a fait de ce film un véritable thriller où l'action tient une place prépondérante. Tom Cruise trouve ici un rôle à sa mesure et est entouré d'un casting qui livre une bonne prestation à l'image de Jon Voight ou Ving Rhames. Les personnages sont les mêmes que la sérié, mais on se rend vite compte que les rôles sont chamboulés et les méchants ne sont pas ceux que l'on croit. Là où il a pu en dérouter plus d'un, j'ai complètement adhéré à ce choix audacieux, qui donne lieu à une course poursuite ininterrompue de grande envergure. Les scènes d'action et de combat sont bien filmées et participent activement au maintien d'un rythme soutenu. Même s'il faut reconnaître que la dernière scène à bord du TGV est exagérée et surtout qu'elle a mal vieilli en 15 ans, je le regarde toujours avec autant de plaisir.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article