Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Les Tuche

16 Juin 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Euh c'est un film

tuche.jpgCollection Printemps/Eté 2011 : La French' Tuche

Depuis des générations, la famille Tuche vit à Bouzolles, un petit village où tout le monde les connaît, notamment pour leur faculté à vivre pauvre et heureux. En effet, le travail n'est pas un mot qui les intéresse et ils préfèrent la débrouillardise qu'une rentrée de salaire régulière. Mais lors du tirage de l'Euroloterie, les numéros que Cathy jouent depuis des années sortent et viennent tout chambouler puisqu'ils empochent le jack-pot de 100 millions d'Euros. Plus question pour eux de vivre dans la pauvreté, et quitte à tout changer la tribu prend la direction de Monaco. Arrivés sur place, le contraste est radical et ils va leur falloir se faire accepter par la bourgeoisie locale malgré leurs différences évidentes...

Sur le papier on se dit qu'il y a matière à de bonnes tranches de rigolades puisque les différences de classe et d'univers sont des sujets qui se prêtent bien à la comédie. Mais Olivier Baroux ne sait pas vraiment quoi faire de son idée de base et le scénario part alors dans tous les sens. Il faut dire qu'il ratisse large dans les sujets abordés : la corruption, le racisme, l'homosexualité, le rejet des autres, la réussite sociale,... Au final tout cela ne s'imbrique pas bien, on a plus l'impression d'assister à des scénettes sans aucune cohérence qu'à un véritable film. Les acteurs se retrouvent donc en roue libre et même Isabelle Nanty que j'apprécie beaucoup n'arrive pas à sauver les meubles, tout comme Jean-Paul Rouve qui avec son accent "beauf" devient vite agaçant et je passe sur le rôle de la grand-mère aussi mauvais qu'inutile. Alors qu'il y avait matière à un véritable choc des cultures, cette comédie s'embourbe dans un humour lourdingue qui ne nous fait décrocher aucun sourire, avec des personnages tous aussi caricaturaux les uns que les autres et un réalisme des situations proche du zéro. Faite l'impasse sans aucun regret ! 1 étoileb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article