Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Les Mondes de Ralph

24 Février 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

lmdr-copie-1.pngAvant j'étais méchant, mais ça... c'était avant

Ralph La Casse est le méchant d'un vieux jeu vidéo des années 80 qui a malgré tout toujours sa place dans une grande salle d'arcade. Cependant, mal aimé par ses camarades de jeu qui le considère tout aussi méchant en vrai que dans le jeu, il aspire à enfin devenir un héros et pour prouver son courage, il compte bien aller décrocher une médaille. Pour la gagner, il ne recule devant rien et quitte son jeu pour aller en investir un autre, mais tout ne se passe pas comme prévu et il se retrouve dans le jeu de course Sugar Land. Il y fait la connaissance de Vanellope Van Schweetz, une petite fille délaissée elle aussi par les autres et qui ne rêve que de remporter une course un jour. Ils vont associer leurs efforts pour prouver aux autres qu'il ne sont pas ce qu'ils semblent être...

La bande-annonce n'était pas très alléchante et pourtant ce Disney vaut le coup d'oeil. S'attaquer au thème des jeux vidéos était un sujet à la fois original et casse-gueule et les studios s'en tirent haut la main. Ils ont réussi à créer un univers complètement barré avec des personnages qui le sont tout autant. Du côté de l'animation, il y a de bonnes trouvailles comme le déplacement des héros des vieux jeux de manière très saccadée et unidirectionnelle, à l'inverse des héros des récents FPS au graphisme très réaliste, ou encore les décors du Sugar Land entièrement réalisés à base de bonbons et autres friandises connues. L'histoire est bien amenée mais s'adresse plutôt aux enfants, cependant les nostalgiques des jeux vidéos des années 80/90 y trouveront leur compte avec les caméo de plusieurs personnages emblématiques tels que Q-Bert, Sonic ou encore Zangief. Mais sous ses airs édulcorés, le thème principal du rejet des autres est bien amené et offre une lecture intéressante. Les scénaristes s'amusent aussi avec les légendes urbaines et n'hésitent pas à faire du mélange Mentos / Coca-Cola une arme explosive, mais ils n'oublient pas de rendre leurs personnages attachants, si bien qu'on ne voit pas le temps passer. Un autre point fort: Exit les chansons Disney, place à une BO qui dépote avec des titres de Rihanna, Kool and the Gang et même un combat dantesque sur du Skrillex !!

En résumé: Disney a gagné son pari avec ce Ralph qui n'est pas sans rappeler les 1ers jeux Donkey Kong ! Le scénario tient la route et a su faire de cet univers, une grande récréation avec une réalisation et des décors travaillés. Si les enfants passeront certainement à côté de certains clins d'oeil, les "adulescents" seront comblés. L'histoire est un peu gentillette, mais l'originalité et la bonne humeur ambiante font qu'on a le sourire après visionnage.4etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article