Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Le Prestige

29 Juillet 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

lp.jpgHugh arrête de faire le con, tu vas pas sortir une ampoule chaque fois que t'as une idée!

A Londres, au début du siècle dernier, Alfred Borden et Robert Angier sont deux magiciens à la recherche du meilleur tour possible dans le seul but de pouvoir se déclarer comme le meilleur. Ils peuvent compter sur l'aide de Cutter, un homme à tout faire qui met au point les artifices avec eux. Si cette compétition s'avère amicale au début, un événement tragique va la transformer en un jeu beaucoup plus macabre où tous les coups sont permis. La rivalité atteint son plus haut niveau, et plus rien ne les arrête tant qu'il s'agit de détruire la réputation de l'autre. Si cela doit créer des dommages collatéraux, ils n'en n'ont que faire, tant qu'ils arrivent à remplir les salles avec le numéro le plus impressionnant, quitte à franchir la limite où la magie et la science ne font plus qu'une...

Après avoir remis sur la bonne voie le héros Batman en 2006, Christopher Nolan embarquait avec lui Christian Bale et Michael Caine dans cette adaptation d'un roman de science-fiction publié en 1995. On y retrouve la patte du réalisateur et son goût pour la chronologie déstructurée puisque l'on commence par un fait surprenant, avant de revenir en arrière pour nous expliquer comment la situation en est arrivée là. De ce que j'ai pu lire, le scénario s'est offert beaucoup de libertés par rapport au roman, mais il est assez intriguant et prenant pour nous captiver et tous comme les 2 magiciens, en tant que spectateur, on se prend au jeu d'essayer de deviner la supercherie du tour. Hugh Jackman et Christian Bale sont parfaits dans leurs rôles, même pour nous il est difficile de savoir lequel des 2 on trouve le moins buté et méchant tant ils sont entêtés dans leur quête, et cette rivalité qui va les obséder au point de totalement délaisser leur vie, fait parfois froid dans le dos. Bien que l'on obtienne des éléments de réponse au fur et à mesure, on ne s'attend pas forcément à ce que dans cette course à la gloire ils se retrouvent dans une spirale aussi destructrice ! Lorsque le film bascule dans le côté un peu fantastique, cela est amené de telle sorte que ça passe bien, sans effets spéciaux tape-à-l'oeil, et l'originalité du traitement réservé à Tesla (très sobre David Bowie), dont la rivalité légendaire avec Edison n'est pas sans rappeler celle des principaux protagonistes, s'y prête bien. Lorsque le final arrive, on commence à se faire une idée de ce qui a pu se passer mais pour ma part j'étais loin du compte et en réalité on se demande juste quel retournement de situation va être le dernier. En résumé, on a avec Le Prestige un très bon film qui prend un malin plaisir a nous montrer le côté sombre de l'univers de la magie que l'on a toujours regardé jusque là avec des yeux d'enfants, tout en s'amusant à nous berner. 4etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chippily 11/08/2012 14:03

Hello Fri ! Justement, le fait que le film verse un peu dans le fantastique - voire dans la science-fiction - à la fin m'a un peu tué le truc... Je trouvais ça assez bizarre. Après, voir David
Bowie avec une petite moustache, ça n'a pas de prix ;)

fri91 11/08/2012 23:12



Hey hey ! Effectivement c'est dommage que ça t'ait tué le film. Moi j'étais vraiment rentré à fond dans l'histoire, et j'ai trouvé que ce changement de style se faisait assez naturellement. Et tu
vas rire, mais même si son visage me disait quelque chose, j'ai dû aller regarder sur Allociné qui était l'acteur qui jouait Tesla, je l'avais pas reconnu !! C'est la faute à la moustache ça
:D