Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

La Traque

11 Août 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Euh c'est un film

latraque.jpgNon mais t'es sérieux, c'est ça la bestiole terrifiante ?

Une nuit, plusieurs cerfs se jettent inexplicablement sur la clôture électrique de leur enclos d'une exploitation agricole. Les propriétaires aperçoivent des traces de morsures sur les cadavres des animaux. Afin de comprendre ce qui s'est passé, le groupe d'agriculteurs décide de mener une battue pour retrouver le prédateur responsable de ce massacre. Alors qu'ils continuent leur progression dans la forêt, Nathan et Nicolas se rendent compte que la nature est de plus en plus abîmée, et lorsque la nuit tombe des cris effrayants se font entendre. Rapidement, ils entendent des bruits suspects qui se rapprochent d'eux et ils comprennent alors qu'ils sont maintenant devenus les proies du redoutable prédateur...

Je n'aime pas descendre un film lorsqu'un réalisateur français essaye de faire preuve d'originalité avec peu de moyens, mais le cas de La Traque ne me laisse pas d'autre choix. Le problème majeur vient de son scénario et cette histoire de prédateur qui ne tient pas la route par le choix de la bestiole, à savoir (attention spoiler)... un sanglier affamé ! A l'image, l'animal n'a rien d'effrayant et lorsque l'on se rend compte de ce que c'est, la première chose que l'on fait c'est de sourire plutôt que d'avoir peur. On rajoute à cela des personnages qui reprennent les stéréotypes de tous les films de ce genre, dont le fameux chasseur qui est prêt à tout pour survivre quoiqu'il arrive, et il ne reste plus grand chose à sauver. Quoique du coté de la réalisation, certains plans font leur effet, notamment quand on voit les épis bouger dans la nuit noire alors que les protagonistes essayent d'en sortir, mais comme on sait ce qui les poursuit, la tension ne monte jamais. Le réalisateur Antoine Blossier sort alors sa dernière carte en nous montrant des litres d'hémoglobine vers la fin du film, mais cela est vain et ne change au rien au fait que l'on a du mal à prendre cette histoire au sérieux. S'il n'est pas facile de se faire une place dans ce genre si mal exploité par le cinéma français, il a quand même loupé le coche par un choix d'histoire à laquelle on n'adhère pas et des personnages peu intéressants. Pourtant certains ont mieux réussi ce pari fou, et je repense alors au film sorti en 2009 Vertige, bien plus abouti, que je conseille aux amateurs de "survival".1 étoileb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article