Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

La Locataire

10 Novembre 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Euh c'est un film

laloc.jpgTu vas voir si j'arriver pas à te clouer le bec avec ça !

Récemment séparée, Juliet est à la recherche d'un appartement pour recommencer une nouvelle vie. Elle finit par trouver la perle rare à Brooklyn avec un loft spacieux dont le propriétaire prénommé Max lui apparaît comme un homme tout à fait charmant. Malgré tout, alors qu'elle commence à trouver ses marques, elle a de plus en plus l'impression de sentir des regards posés sur elle, et certains faits lui paraissent étranges. Cet appartement de rêve cache des secrets, tout comme le propriétaire qui commence à révéler une facette bien plus inquiétante qu'au premier abord. Un terrifiant jeu de cache-cache s'engage...

Le film nous annonçait que la peur était à la porte de ce loft mystérieux, bon au final, je pense que soit elle s'est trompée de palier, soit elle a été retardée pour raisons personnelles. Dans tous les cas, ce film se vautre très rapidement car au bout de 15 minutes on a déjà toutes les informations nécessaires pour comprendre ce qu'il se passe et comment cela va se finir. Pour atteindre difficilement la durée de 1h30, on comble le manque de scénario par de très nombreuses scènes malsaines de voyeurisme, qui se ressemblent toutes et nous lassent bien vite. La tension et le suspense sont inexistants, et le rythme tout aussi mou que ses personnages. La question que l'on se pose après visionnage est "mais qu'est ce que Hillary Swank a été faire là-dedans ?". L'actrice oscarisée se retrouve avec un rôle stupide ou elle subit la situation pendant les 3/4 du film en essayant de comprendre ce que nous avons compris depuis des lustres, et passe le dernier 1/4 à hurler et jouer à cache-cache avec son agresseur. Quant à Jeffrey Dean Morgan dans le rôle de ce propriétaire ambigü, il n'est pas plus convaincant. Pour résumer, ce film qui annonçait une ambiance oppressante se loupe sans regrets tant l'histoire et les acteurs peinent à convaincre...1 étoileb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article