Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Hunger Games

27 Août 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

thg2.jpgI belong to you, and you, you belong to meeee toooooo

Dans un futur proche, l'Amérique du Nord a complètement changé de visage et se décompose maintenant en 12 Districts. Chaque année le Capitole organise les Hunger Games, un événement télévisé sorte de télé-réalité, pour lesquels chaque District doit tirer au sort un garçon et une fille pour y participer. La règle du jeu est simple, il y a 24 concurrents au départ dans un milieu hostile et ils doivent s'entretuer car seul le dernier survivant sera déclaré vainqueur. Lorsque dans le District 12, la petite soeur de Katniss est tirée au sort, cette dernière se porte volontaire pour prendre sa place aux côtés de Peeta pour participer au jeu. Chasseuse émérite, elle va pouvoir compter sur son instinct pour se battre, mais l'aide de son mentor Haymitch ne sera pas de trop face à des concurrents sans aucune pitié...

N'ayant pas lu les livres de Suzanne Collins, je me méfiais un peu de ce film présenté comme le nouveau phénomène Twilight car je n'ai pas accroché à cette saga. Finalement, il n'en est rien et je ne comprends même pas cette comparaison. Ici, place à l'action avec pour fond une télé-réalité du futur ou les règles sont assez basiques. On peut y voir une sorte de pamphlet face à ce phénomène où, si de nos jours les meurtres physiques n'existent heureusement pas, les conséquences psychlogiques de ce genre de jeu sont parfois tout aussi violentes. Le nouveau visage de l'Amérique surprend par ses contrastes assez forts entre les Districts, reflets de notre société d'aujourd'hui avec ses inégalités, et le décor boisé dans lequel se déroule le jeu est immense et donne un rendu plutôt agréable à l'image. La violence est édulcorée pour toucher un public plus large mais cela n'enlève rien à l'efficacité de certaines scènes, comme le début du jeu qui se transforme immédiatement en massacre alors que tout le monde essaye de se procurer une arme. Du côté des acteurs, si Jennifer Lawrence est crédible en jeune fille au mental d'acier, on retient la prestation de Woody Harrelson assez drôle en mentor alcoolique et un peu barré. La réalisation est efficace, on entre vite dans le vif du sujet et le rythme ne faiblit presque pas. On n'échappe pas à une romance, mais elle est traitée de manière originale et tient une place vraiment infime dans le film, ce qui est appréciable pour ne pas casser l'action du jeu. Même si la fin peut décevoir, car on aurait aimé qu'elle soit moins prévisible, on reste captivé jusqu'au bout, et en résumé on passe un bon moment devant ce film beaucoup moins immature que ce que je pensais. La suite de la trilogie à l'écran est déjà prévue pour les années à venir...4etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article