Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Hôtel Transylvanie

12 Mars 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #Pas terrible

hotel.pngOn reste calme, j'attaque la carie de la canine gauche

Le Comte Dracula, qui en avait assez de toujours craindre les humains lorsqu'il se baladait dans les villages, a décidé de construire un hôtel loin de toute civilisation ou tous ses amis monstrueux pourraient venir passer des vacances paisibles. Pour les 118 ans de sa fille Mavis il invite donc tout le monde a venir célébrer l'événement au cours d'une grande fête. Alors que les préparatifs battent leur plein, un humain prénommé Jonathan se retrouve par hasard dans l'entrée de l'hôtel. Après plusieurs tentatives ratées pour le faire fuir, Dracula décide alors de le faire se fondre dans la masse afin de n'effrayer aucun de ses convives...

Faire un film d'animation avec des monstres gentils (je ne parle pas de Casimir) avait un potentiel scénaristique énorme, que ce soit au niveau graphisme ou humour. Si du côté graphique l'animation est soignée et possède de bonnes scènes comme celle de la course de tables, du côté de l'humour on se sent un peu mis à l'écart tant celui-ci semble s'adresser aux enfants. On sourit beaucoup plus qu'on ne rit, et tout cela reste très gentillet. Je reproche également un début complètement fouilli où tous les personnages débarquent à l'hôtel sans vraiment de liens entre eux, et on ne comprend pas là où les scénaristes veulent en venir. Il faut attendre l'arrivée de Jonathan pour que tout cela trouve un sens, mais ce personnage ne s'avère pas être très intéressant tant il devient vite agaçant. Les intrigues secondaires ne sont pas forcément mauvaises, car la relation père / fille mise en avant est bien traitée ainsi que celle de la mère de Mavis. Malgré ces bons points, lorsque la fin arrive, on espère enfin un peu d'action avec pourquoi pas un affrontement avec les humains, mais toujours dans cet esprit enfantin, tout va bien dans le meilleur des mondes, donc après une heure à nous avoir présenté l'hôtel comme un refuge, tout est remis en question et est en totale contradiction avec le reste. Quant à Dracula qui se balade en chauve-souris au soleil pendant près de 20 minutes et en ressort avec un coup de soleil, je veux bien avoir l'esprit large en ce qui concerne l'animation et il fallait un happy-end, mais il y a certaines choses à prendre en compte quand même.

En résumé: Sony Pictures n'a pas a rougir de son animation de qualité face à ses concurrents, mais il leur manque un élément essentiel pour totalement réussir dans ce domaine, c'est de trouver le bon équilibre en ce qui concerne le degré d'humour. Il vise ici en premier lieu les enfants qui seront clairement conquis, mais pour ma part je suis souvent passé à côté. Un moment sympathique mais qui laisse un sentiment de potentiel gâché.2etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article