Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Hatchi : Un Homme et son Chien

15 Mars 2011 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

Metropolitan FilmExport

Elle peut faire la kéké, on m'a dit que je jouerai avec Richard Gere je ne bougerai pas

Parker est un professeur de musique réputé qui va croiser la route d'un jeune chiot égaré un soir qu'il rentre de ses cours. Son épouse a toujours refusé d'avoir un chien dans le foyer donc il le lui cache à son arrivée à la maison, mais le secret ne dure pas longtemps. Après plusieurs semaines, personne ne répondant à l'annonce, le chien est adopté et son nom sera Hatchi en référence au collier qu'il porte. La relation entre Parker et cet animal est très forte et ils tissent un lien affectif hors du commun. C'est à un tel point que chaque matin il accompagne son maître à la gare et revient tous les soirs l'attendre à 17h précises à ce même endroit. Mais un soir Parker n'est pas là, il ne reviendra jamais. Pourtant Hatchi va continuer à venir l'attendre à la même heure durant tout le reste de sa vie...

J'ai eu beaucoup de mal à faire partager mon avis sur ce film, car il faut bien le dire cinématographiquement, il n'apporte rien de neuf. La réalisation est sommaire, si ce n'est quelques jeux de caméras avec une imagé grisée reflétant la vue du chien à la 1ère personne. Côté scénario il s'agit de l'adaptation d'une histoire vraie qui s'est déroulée dans le Japon des années 30 où Hachiko est devenue une véritable légende là-bas. Après, humainement j'ai réellement été touché par cette histoire attendrissante et très forte émotionnellement. A travers ce film, Lasse Hallström met en image une loyauté sans limite qu'il est rare de connaître dans notre vie. Richard Gere qui donne la réplique au héros canin s'en sort bien et on croit à leur relation fusionnelle. Malgré mes réticences, je me suis laissé embarqué, par contre mon plus gros reproche sera dans la musique car entendre des notes de piano pendant 1h30, outre le fait que ça fait très cliché pour le côté larmoyant, à la longue c'est lassant. Mais même si vous arrivez à faire abstraction de ça, peu de chance que vous restiez insensible à cette histoire... En résumé sans être une révélation du point de vue du cinéma, pour ma part, cela a été un très bon moment, ça fait du bien de recevoir ces émotions à travers un film en toute simplicité.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

2flicsamiami 19/03/2011 08:47

J'ai entendu quelques critiques assez positive sur ce film. Quand j'aurais l'occasion, je le regarderais (surtout que j'aime bien Gere).