Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

2 Décembre 2010 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

Helena Bonham Carter, Alan Rickman et Helen McCrory. Warner Bros. France

Je te tiens, tu me tiens, par le bout de la veste, le 1er qui rira, prendra un coup de baguette...

En cette 6ème année, Dumbledore est bien décidé à former son protégé Harry pour qu'il puisse vaincre son ennemi de toujours le moment voulu. Pour cela, il a besoin de connaître des choses du passé de Voldemort et fait donc appel à son vieil ami le professeur Slughorn qui protège ses souvenirs afin de ne pas mettre sa vie en péril. Mais le temps presse car les forces du mal essayent de rentrer dans l'école de Poudlard par tous les moyens, et vont même jusqu'à corrompre Drago et le professeur Rogue. A côté de ça, rentrés dans l'adolescence les élèves commencent à avoir d'autre préoccupations d'ordre + sentimentales que magiques, et pourtant le mal rôde et va frapper un grand coup...

Je m'étais arrêté au 5ème volet devant lequel je m'étais réellement ennuyé, mais là avec le final qui vient de débarquer je n'ai plus le choix, j'ai donc rattrapé mon retard. Avant tout, ce 6ème film m'a plus intéressé par la tournure sombre des événements et de l'ambiance, on est bien loin des paysages magiques et bon enfant du 1er film. Par contre, je regrette vraiment que David Yates accorde une place aussi importante aux amourettes à 2 sous des élèves, parce que sincèrement ça n'a que peu d'intérêt, apporte des longueurs et ce n'est même pas traité avec beaucoup d'humour. Il y a donc très peu d'action, c'est un film que j'ai senti transitoire pour nous donnner un avant-goût du final, nous montrer que les héros ont mûri et que tout le monde peut y passer... C'est dommage que l'effrayant Voldemort ne nous apparaisse que jeune sous forme de flashback, parce que les fumées noires (J.K Rowling était peut-être fan de la série Lost :-)), ne sont pas très charismatiques! En conclusion, cet opus est donc meilleur que le précédent, mais reste malgré tout assez moyen dans l'ensemble, la faute à un rythme trop inégal, et un choix de mise en avant scénaristique par toujours appropriée. Au moins, je suis prêt à voir le dernier!



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article