Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Crazy, Stupid, Love

12 Février 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

csl.jpgHi Barbie, Hi Ken, Do you wanna go for a ride ? Sure Ken... Jump in !

Cal Weaver, 40ans, mène une vie parfaite puisqu'il a une bonne situation et qu'il a épousé sa petite amie qu'il avait connue au lycée, Emily. Mais lorsque cette dernière lui annonce qu'elle le trompe avec un collègue et qu'elle demande le divorce, tout s'écroule. Il n'arrive pas à remonter la pente et passe ses soirées à boire au bar du coin. Il tente bien de draguer quelques femmes, mais après toutes ces années il n'a plus vraiment la technique adéquate et enchaîne les fiascos. De son côté, Jacob Palmer traîne également dans ce même bar tous les soirs, mais ce trentenaire séduisant n'en repart jamais seul. Il décide même de prendre sous son aile Cal afin de l'aider à retrouver goût aux sorties et à renouer le contact avec les femmes. Malgré ses efforts, il semble que tout ce qu'il fasse le ramène à son point de départ. Et en plus de mener de front ce nouveau célibat, Cal essaye de comprendre ce qui arrive à son fils de 13 ans fou amoureux de sa baby-sitter de 4 ans son aînée, qui elle-même a jeté son dévolu... sur Cal !

La comédie romantique américaine est un style que je renie depuis un bon moment, tant les scénarios sont tous identiques. Pourtant la bande-annonce de celle-ci me semblait différente et ce fût une bonne surprise. Alors bien évidemment, ce n'est pas non plus un chef-d'oeuvre pour moi, mais le film bénéficie d'une réalisation sympathique et d'un scénario solide et plutôt bien ficelé. Même si le début semble utiliser tous les ingrédients habituels, la seconde partie bascule plus dans un contexte intimiste et bénéficie d'un humour fin qui fonctionne. L'autre point fort est le casting qui surprend en nous montrant un Steve Carell tout en retenue et sobriété, avec à l'inverse un excellent Ryan Gosling pour la première fois dans ce registre plus léger. Côté femmes, on est pas en reste avec la trop rare Julianne Moore, et la jeune Emma Stone qui s'avère être une actrice à suivre de près ! A noter aussi l'intervention de Marisa Tomei dans un rôle complètement barré, et Kevin Bacon, même s'il est plus en retrait dans l'histoire. On suit avec plaisir les péripéties de ces personnages qui se retrouvent parfois dans des situations cocasses et nous réservent quelques surprises. Je trouve quand même dommage que la fin soit un peu trop tirée par les cheveux et tombe dans la facilité mais après visionnage on garde un bon souvenir et le sourire aux lèvres. Puis pour une fois que le scénario est plus tourné du point de vue des hommes que des femmes sans être caricatural, ça change !

3 etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article