Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Babylon A.D...çu

1 Octobre 2009 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

Le réalisateur Mathieu Kassovitz et Vin Diesel. StudioCanal

Vin Diesel et son "Mini-Moi"

Dans un futur proche, Toorop est connu pour être un mercenaire sans peur ni sentiments. La Mafia règne désormais sur l'Europe de l'Est et le contacte pour une mission spéciale. Il doit convoyer de la Russie à New-York la jeune et mystérieuse Aurora. Elle vivait cachée dans un couvent où elle était élevée par Soeur Rebecca. Le but est de la remettre à un ordre religieux, mais le chemin va être semé d'embûches et de tueurs en tout genre...

Diffusé sur Canal +, je m'attendais à un bon gros navet vues les critiques presse et spectateurs. Le scénario n'est pourtant pas si nul car il part d'une bonne idée et livre des informations au fur à mesure qui change la donne du film. Mais là ou Mathieu Kassovitz pêche c'est qu'à force de vouloir trop en mettre dans son film, il alterne certes de bons passages (le sous-marin) mais avec des mauvais inutiles (le drone, le combat dans le hangar). Sans compter sur une fin plutôt douteuse pour ne pas dire ratée ! La polémique selon laquelle Babylon A.D est loupé à cause de la FOX me laisse perplexe vu les nombreuses interviews qu'il a donné avant ou il encensait son film. Quant aux acteurs, ils s'en sortent pas mal, mais la nouvelle voix française de Vin Diesel est foireuse ! En résumé, de bonnes idées mal exploitées pour un ensemble assez inégal.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fri 12/10/2009 19:17

Un peu plus violent mais pas mal comme titre aussi ! et amphibien c'est juste a cause de son nom "Grenouille". Pas évident au 1er abord je te l'accorde :-)

Eric 12/10/2009 19:12

Perso, en titre j'aurai mis : A.D...gueuler :) ... (j'ai eu du mal à capter le coup du meurtrier 'amphibien' mais bon, c'est la fin de la journée !!)

2flicsamiami 11/10/2009 11:00

Ce film est totalement nul. Certes, bonne idée de départ, mais il manque le coté grandiose d'un film de SF.