Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Aux Yeux de Tous

27 Août 2012 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

aydt.jpgQui a dit que l'Homme ne peut pas voler ?

On compte 673 000 caméras de surveillance en France et des millions de webcams. Un jeune hacker s'est amusé à pirater toutes celles de la ville de Paris et passe son temps à les observer, cloîtré dans sa chambre. Lorsqu'une bombe explose dans la Gare d'Austerlitz faisant de nombreux morts et blessés, la police déclare qu'elle privilégie la piste d'un groupe appartenant à Al-Qaïda et que les bandes vidéos ont été détruites. Pourtant le hacker arrive à se les procurer et même à identifier un des poseurs de la bombe qu'il connaît ! Il se met à le traquer depuis sa chambre, et essaye de trouver le responsable de cet attentat en s'intéressant à ses relations. Rapidement il trouve la piste de Nora et Sam, un jeune couple qu'il ne va plus lâcher et à qui il va faire comprendre qu'il a les images. Mais ce qui s'apparentait à un simple jeu va basculer dans une sorte de chantage et lorsque les événements prennent une tournure macabre, le hacker réalise qu'il s'est embarqué dans une histoire aux dommages collatéraux conséquents...

Cédric Jimenez s'est lancé dans un pari audacieux avec ce film, puisque chaque plan est filmé à l'aide d'une caméra de surveillance ou encore d'une webcam d'un ordinateur. Le concept est assez novateur pour un film français et on peut le féliciter car le rendu est intéressant et très original sur la forme. On notera quand même qu'un peu de post-production n'aurait pas fait de mal car certaines fois les dialogues sont assez difficiles à entendre. Le film est plaisant et lorsque l'histoire prend des allures de course poursuite dans la capitale, la tension monte d'un cran et un vrai suspense s'installe qui ne nous lâchera pas jusqu'au final. C'est dommage que sur le fond cette histoire d'attentat soit un peu bâclée, car si on en comprend les raisons c'est parfois à l'aide de raccourcis scénaristiques qui paraissent souvent trop faciles.  D'ailleurs, certaines répétitions de scènes lors du montage aurait pu être évitées car on en comprend pas toujours l'intérêt. D'autre part, malgré le couple joué par Mélanie Doutey et Olivier Barthélémy, le jeu des acteurs laisse à désirer bien que ce film se base sur très peu de dialogues, ce qui est un comble. Par contre la bande-son assez électro et urbaine se fond parfaitement dans le style du film qui se veut nerveux et rythmé. Il n'en reste pas moins que dans tous les cas cela nous fait réfléchir sur notre société dans laquelle la haute-technologie prend une place de plus en plus importante, on prend définitivement conscience que la vie privée n'est plus qu'une illusion de nos jours, et même si cet aspect est assez forcé et simplifié, cela fait froid dans le dos. Pour conclure, on ne peut que saluer le pari risqué dans lequel le réalisateur s'est lancé car il s'en sort très bien de ce côté là, mais ce film aux allures de thriller politique aussi captivant qu'il soit n'arrive pas vraiment à nous attacher à ses personnages, la faute à des acteurs qui semblent peu impliqués. 2,5 etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article