Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Arbitrage

21 Janvier 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #Euh c'est un film

arbitrage.jpgQuand je lui ai dit qu'elle avait le coeur sur la main, elle a compris le contraire

Robert Miller est un puissant dirigeant financier de New-York à qui tout réussit. Il incarne à lui seul le rêve américain avec la réussite professionnelle et privée auprès de sa famille, dont sa fille Brooke qui marche sur les traces de son père. Cependant, derrière cette façade exemplaire se cache un homme brillant mais manipulateur et surtout fraudeur. Quand il comprend que ses détournements risquent d'être découverts, il n'a d'autre choix que de conclure la vente de sa société au plus vite. Homme à femmes, sa jeune maitresse Julie lui met de plus en plus de pression pour demander le divorce et comme si cela ne suffisait pas, il se retrouve mêlé à une affaire d'homicide...

Avec ce résumé, vous l'aurez compris, Arbitrage ratisse large au niveau des thèmes abordés. Cela se ressent dans le scénario car aucune de ces histoires n'est vraiment aboutie. Le tout donne une sensation de film brouillon qui se perd dans les méandres de son fil conducteur et malheureusement perd également le spectateur en route. Pourtant Richard Gere n'est pas mauvais dans le rôle de cet homme puissant sans scrupules, ni Susan Sarandon qui interprète son épouse bien que son personnage soit peu exploité. En revanche, je ne savais pas que Laetitia Casta faisait partie de la distribution et je me demande encore comment le responsable de casting a pu l'embaucher ! Elle n'est pas crédible et on ne croit pas une seconde à sa liaison adultère. Côté réalisation on obtient le minimum syndical, on a souvent l'impression d'être devant un téléfilm quelconque. De plus, la fin est à l'image du film, c'est à dire brutale, sans intérêt avec un sentiment d'inachevé.

En résumé, ne perdez pas votre temps avec cet Arbitrage à la morale douteuse où les acteurs sont en roue libre au milieu d'un scénario qui part dans tous les sens pour aboutir à un final tout aussi inintéressant que le reste.1 étoileb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article