Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

20 Ans d'écart

1 Mai 2013 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

20ans.pngVu ta coupe tu devrais sans doute porter un casque aussi

Alice Lantins à l'approche d'une quarantaine rayonnante, continue de mettre en avant sa vie professionnelle au détriment de sa vie privée beaucoup plus hasardeuse. Ambitieuse, elle aimerait être la prochaine rédactrice en chef du magazine de mode pour lequel elle travaille depuis des années. Si ses compétences ne sont pas remises en cause, son image de femme un peu coincée pourrait lui faire défaut. Lorsqu'elle croise la route de Balthazar, une jeune homme de 20 ans, elle s'amuse de la situation lorsque celui-ci lui fait des avances, mais le remet à sa place. Pourtant lorsqu'un quiproquo suffit à ce que tous ses collègues la croit en couple avec lui, elle décide de feindre une relation amoureuse pour obtenir la place qu'elle convoite tant...

Virginie Efira est une des rares animatrices télé qui a réussi le pari de revenir à son premier amour qu'est la comédie, avec brio. Elle le prouve une fois de plus dans ce film où elle s'empare de ce rôle de "cougar-malgré-elle" en étant très convaincante, et elle en profite pour se dévoiler plus sexy que jamais. A ses côtés, Pierre Niney, qui est le nouvel acteur français en vogue, s'en sort bien également mais jouer le rôle d'un gamin naïf ne lui permet pas de varier les expressions, donc avec son air un peu ahuri tout le long il finit par lasser. En ce qui concerne le scénario, la première partie du film est la plus marrante et la plus convaincante, car cette fausse idylle donne lieu à des situations plutôt cocasses, et c'est aussi le moment où les acteurs semblent s'être le plus investi. La seconde moitié est beaucoup moins intéressante car elle s'inscrit dans la lignée de ce qui ce fait en comédie romantique. Alors que l'on sent que l'on approche de la fin, on aimerait être surpris mais ce n'est pas le cas. Pourtant porter à l'écran ce thème des cougars donnait largement matière à exploiter encore plus le côté absurde de ce phénomène à la mode, et on ressort presque déçu que le réalisateur lui donne une certaine légitimité.

En résumé: David Moreau signe une comédie romantique légère et fraîche qui doit beaucoup à son duo d'acteurs principaux. Je regrette qu'il ne soit pas allé plus loin dans son humour qui frôle le politiquement incorrect sans jamais vraiment l'atteindre, et qu'il ne se soit pas plus creusé la tête pour offrir une fin moins consensuelle.

3 etoilesb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article