Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Hunger Games : La Révolte - Partie 1

29 Mars 2015 , Rédigé par fri91 Publié dans #Dans la Moyenne

Hunger Games : La Révolte - Partie 1

Bienvenue dans le District 13 où les Oscarisées trouvent refuge

Hunger Games : La Révolte - Partie 1

Après le coup d'éclat de Katniss qui a provoqué la destruction de l'arène et par la même occasion des jeux, celle-ci a trouvé refuge dans le District 13 dirigé par la Présidente Coin. Mais si elle se trouve en sécurité ce n'est pas le cas des habitants des autres districts où le Capitole fait régner la terreur et où les morts s'accumulent. On demande alors à Katniss de tourner des vidéos de propagande afin de recruter le maximum de volontaires pour aller anéantir le Capitole, et c'est dans ce climat tendu qu'elle découvre que Peeta y est retenu prisonnier et s'adresse à elle par vidéos interposées afin qu'elle stoppe cette guerre qui s'annonce perdue d'avance...

Depuis quelques temps déjà, la mode est de terminer une adaptation littéraire par un film en 2 parties (Harry Potter, Twilight, et j'en passe...) et si pour certains cela peut se justifier par un roman trop riche pour tenir dans un film de moins de 3 heures, pour d'autres à part l'aspect commercial on en comprend pas trop l'intérêt. Malheureusement, cette 1ère partie de la révolte entre dans ce cas de figure et offre un résultat non pas mauvais, mais qui aurait gagné énormément en rythme et en qualité en un seul volet. La plus grande partie du scénario se focalise sur les enjeux politiques et le rassemblement autour de Katniss afin que les survivants des différents Districts puissent mettre en place leur revanche sur le Président Snow. Si la voir tourner sa 1ère vidéo était logique, au bout de la 2ème puis enfin une 3ème on commence à trouver le temps long et il faut reconnaître que l'impression d'étirer tout cela en longueur pour justifier ces 2 films est la plus forte et on sent qu'on patauge. De plus, les sentiments de Katniss et Peeta sont mis à dure épreuve et commencent à prendre une place beaucoup trop importante pour que ça me plaise. Malgré l'absence totale des jeux, il y a malgré tout des scènes d'action plutôt sympas à se mettre sous la dent, comme celle se déroulant aux abords de l'hôpital de fortune ou encore l'invasion du Capitole. Mais pour revenir sur cette dernière, alors que la tension commence enfin à se faire sentir, et que l'on est enfin en train de rentrer dans le vif du sujet, la scène est coupée brutalement par le réalisateur qui a trouvé plus judicieux de simplement nous faire raconter plus tard ce qu'on vient de louper par les protagonistes... Pas convaincu que cela ait été le meilleur choix vu que le manque d'action est quand même important en comparaison des opus précédents. Le casting s'étoffe avec l'arrivée de la très charismatique Julianne Moore, mais certains personnages secondaires font office de figuration, à l'image de Finnick, Joanna et dans une moindre mesure Peeta et Gale. Au final, on nous laisse sur un cliffhanger intéressant mais pas non plus des plus transcendants en espérant que l'épilogue prévu en fin d'année nous comblera plus que cette mise en bouche trop faiblarde.

En résumé : Si les deux premiers volets m'avaient convaincu par leur univers post-apocalyptique et leurs jeux assez sadiques sur le fond, celui-ci ma beaucoup plus laissé de marbre. Les acteurs ne sont pas à blâmer mais en revanche les producteurs qui veulent tirer sur la corde au maximum pour engranger plus de profits le sont, car ils oublient au passage de respecter les oeuvres d'origine et surtout les spectateurs. Espérons une conclusion à la hauteur avec un meilleur équilibre dans le rythme et dans la présence à l'écran des personnages pour la plupart oubliés ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article