Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Gone Girl

21 Décembre 2014 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

Gone Girl

Rassure-moi Ben, tu ne porteras pas ça sous le costume de Batman ?

Gone Girl

Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne rentre chez lui mais sa femme Amy ne s'y trouve pas. Pire encore, il retrouve la table basse dans le salon fracassée et décide alors d'appeller la police. L'Officier Boney qui arrive sur les lieux repère des traces de sang qui l'incite à ouvrir rapidement une enquête. Alors que tout le monde voyait en eux le couple modèle, des révélations commencent à faire surface et l'image de Nick s'effondre aux yeux de tous, il devient le bouc-émissaire des médias et surtout le suspect numéro 1 pour la police...

Adaptation d'un roman à succès, Gone Girl bénéficie de la réalisation impeccable de David Fincher. En effet, on sent dans chaque plan qu'il y a du travail en amont tout comme dans la lumière qui se veut souvent minimaliste, ou encore dans les maisons qui servent de décors. Ajoutez à cela une musique qui s'adapte parfaitement à la tension psychologique de ce thriller et on est pas loin de la perfection. Il découpe son film en 3 parties distinctes et opte pour une narration décousue en nous présentant la vie de ce couple idéale en apparence, avant d'intégrer des flashback qui révèlent une autre facette beaucoup moins romantique. Puis, la deuxième partie fait complètement basculer l'enquête pour le spectateur à l'aide de twists scénaristiques malins et bien amenés. En tant que témoin extérieur de cette enquête, on se retrouve comme les médias à vouloir accuser rapidement Nick de cette disparition, avant qu'un rebondissement vienne tout faire voler en éclat et qu'on se retrouve à craindre qu'il subisse une erreur judiciaire. En toile de fond, les thèmes de la vie de couple qui s'essouffle, de la jalousie et même de la perte de l'emprise de l'homme sur la femme qui s'est émancipée dans notre société moderne sont mis en avant, tout comme celui de l'impact des médias dans l'inconscience de chacun. Si tout cela est alléchant, j'ai quand même un gros bémol sur ce film car en réalité l'enquête se trouve résolue après la surprenante deuxième partie, et au final la dernière, même sans être ennuyeuse semble tourner en rond et amène à un épilogue où l'on a envie de se dire "OK, mais la suite ?". De plus, si le film nous dévoile une manipulation mentale de haut vol, on se retrouve malheureusement avec une scène d'une violence extrême, brutale, qui selon moi est une vraie bêtise tant elle ne colle pas avec le personnage et fait perdre beaucoup de crédibilité au scénario. Côté casting, Ben Affleck et plus particulièrement Rosamund Pike sont très bons et chaque second rôle est tout aussi bien travaillé.

En résumé : Après un premier quart d'heure un peu mou, tout s’enchaîne très vite et le spectateur est littéralement happé par la descente aux enfers dans laquelle se retrouve Nick. Film bourré de qualités artistiques mais je regrette que le scénario qui est réellement captivant finisse par une dernière partie beaucoup moins crédible et qui donne l'impression de rester sur sa faim.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chippily 31/12/2014 13:02

Hahaha, me voilà rassurée, tu fais toujours aussi bien les légendes !! XD j'avoue que j'ai encore du mal à me faire un avis sur ce film, définitivement très étrange... Comme toi, je tique un peu sur la psychologie du perso féminin. Pour le reste, Fincher nous a bien eus, surtout avec cette bande-annonce qui ne résume qu'1/3 du film !!

Fri 03/01/2015 14:33

Hey, merci pour ton p'tit tour ici, ça fait également très plaisir :) Et oui, je continue toujours mes légendes plus ou moins inspirées selon les films ^^
Pour Gone Girl, ça me rassure de voir que je suis pas le seul à avoir été surpris par l'évolution un peu extrême de ce perso !