Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Hitchcock

10 Août 2014 , Rédigé par fri91 Publié dans #Pas terrible

Hitchcock

Vous voulez rire, soi-disant que de profil je ressemble plus à Mitterrand qu'à Hitchcock...

Hitchcock

Alfred Hitchcock est un réalisateur qu'on ne présente plus tant sa filmographie aura marqué le siècle dernier avec ses thrillers étranges aux scenarii qui réservaient toujours son lot de surprises. Mais lorsqu'il cherche un nouveau projet et qu'il s'arrête sur l'adaptation du roman Psycho, les producteurs et la censure font tout pour l'empêcher de le tourner craignant un flop cinglant. Envers et contre tous, il ne lâche rien même si son obsession pour ce film risque de lui coûter son mariage avec sa femme et collaboratrice Alma...

Présenter le film comme un biopic sur le Maître du suspense est un peu mensonger, car en réalité on se concentre surtout sur la partie de sa vie qu'il a consacré à la mise en oeuvre et la réalisation de son film Psycho. Le côté intéressant est surtout la découverte des anecdotes de tournage ou encore dans le fait de revoir les décors et les scènes mythiques de ce film d'un point de vue extérieur. Ce qui est dommage, c'est que cet homme connu pour son caractère irascible et tyrannique à l'encontre des actrices se retrouve ici avec un portrait beaucoup trop lissé pour nous captiver sur la longueur. Sans doute que Sacha Gervasi n'a pas osé aller au bout de sa réflexion car il craignait d'écorner l’image d'une légende et de se mettre les gens à dos. Du coup ses travers liés à l'alcool, aux femmes blondes et surtout à son voyeurisme sont seulement effleurés et nous laisse une impression de réflexion non aboutie. Pire, Anthony Hopkins affublé de (trop) nombreuses prothèses, pour une ressemblance finale douteuse, n'arrive à exprimer aucune émotion faciale et se fait voler la vedette par Helen Mirren qui est parfaite en épouse dévouée et quelque peu résignée. D'ailleurs, on retiendra pus facilement leurs désaccords et leur relation à la limite de l'implosion que le tournage du film en lui-même... un comble ! Quelques touches d'humour ou encore des clins d'oeil sont parsemés ici et là mais sans jamais réellement redonner de punch à un rythme souvent trop lent.

En résumé : Ce "biopic" s'attaque à une légende, mais après l'avoir vu on se dit que l'on a pas appris grand chose et son but majeur n'est donc pas atteint. Rajouter à cela un acteur principal qui ne nous transmet aucune émotion et qui finit par passer au second plan et vous en retiendrez un film largement dispensable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article