Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciné-Fri 2

Gatsby le Magnifique

11 Mai 2014 , Rédigé par fri91 Publié dans #A Voir

Gatsby le Magnifique

Lui, il était un peu trop content d'être sur le tournage !

Gatsby le Magnifique

En 1922, les gens se laissent aller à des mœurs plus libérés et les différences sociales sont très marquées. Nick Carraway, un jeune écrivain vient d'arriver à New York en espérant pouvoir vivre le fameux rêve américain. Il ignorait qu'il allait avoir pour voisin l'énigmatique Jay Gatsby, millionnaire qui n'hésite pas à afficher sa richesse en organisant des fêtes mondaines où tout le beau monde de la ville se rejoint. Lorsqu'il fait la connaissance de Daisy, la cousine de Nick, il n'a plus d'yeux que pour elle et décide de leur faire découvrir son monde fait de paillettes et de champagne qui coule à flots. Mais ils ignorent alors que cette rencontre va les emmener sur les routes d'un destin qu'ils étaient loin d'imaginer...

Remake du film de 1974 lui-même adapté d'un roman, Gatsby est un film qui trouve un nouveau souffle avec aux commandes un Baz Luhrmann qui pousse la magie du cinéma très loin. Les décors sont en effets magnifiques et le réalisateur a une fois de plus su créé un univers haut en couleurs, en gigantisme et en excentricité. Le manoir du millionnaire offre un vaste dance-floor des années 20 propice aux prises de vues aériennes et en adéquation avec le côté m'as-tu-vu du propriétaire. Chaque plan est maîtrisé, on sent que chaque pièce de décoration n'est pas là par hasard et on est complètement immergé dans ces années folles. Le tout agrémenté d'une bande originale ou les basses et l'électro côtoient le jazz pour un résultat rythmé qui donne envie de bouger dans son canapé ! Dans le rôle titre, Leonardo DiCaprio est à son aise dans ce personnage de bogosse solitaire difficile à cerner et Carey Mulligan amène une fraîcheur appréciable à ses côtés. Tobey Maguire à lui aussi un rôle important mais j'ai été un peu moins convaincu par son jeu. S'il n'y a quasiment rien à reprocher du côté des images et du casting, il n'en est pas de même pour le reste. Le scénario suit la narration de Nick qui nous raconte à travers ses écrits sa fascination pour Gatsby et comment sa rencontre va chambouler sa vie, mais le rythme s'en fait sentir et malgré l'univers attrayant dans lequel on est plongé, on est trop souvent dans l'attente de rebondissements qui ne viennent pas ou pire nous déçoivent. Le film trouve réellement un véritable intérêt qu'à partir des 3/4 de sa durée et on se dit que de nombreuses scènes inutiles, bien que belles, auraient pu être de simples bonus du Blu-Ray.

En résumé : Baz Luhrmann a une fois de plus créé un univers magique où chaque plan, chaque image, est une merveille visuelle. Le défaut majeur de son film est qu'à force d'approfondir la psychologie des personnages de manière si précise, on s'attend à certaines réactions de ceux-ci qui finalement restent de marbre. Le rythme associé à la trame narrative de Nick amène beaucoup de lenteurs, et même si le film est, comme son titre l'indique, magnifique, le temps m'a semblé bien long.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article